TL;DR : j’ai été à une conférence avec mon bébé tout neuf. C’était évidemment plus fatiguant et contraignant que sans enfant, mais c’était chouette ! Voyez plutôt :

  • J’ai dévoré 5 crêpes (3 sucres, une confiture et une chocolat).
  • J’ai pu assister à 6 talks entièrement (et mon fiston en a interrompu 3 par ses doux pleurs).
  • J’ai changé 8 couches (dont une explosive avec un beau score : body, pyjama ET poussette tâchés)
  • J’ai entendu 19 fois « T’as du courage ! »
  • J’ai donné un talk.
  • J’ai donné 9 fois le sein dont 6 fois en amphi.
  • Et surtout, j’ai beaucoup de chouette discussions avec des chouettes gens.

 

Courageuse, mais pas tant que ça

Il y a un peu plus de cinq mois, alors que j’étais enceinte d’un concept un peu flou bébé, j’ai cliqué sur le bouton « Soumettre un talk à MiXiT ».

Je ne suis pourtant pas folle vous savez, j’avais de bonne raisons de tenter ma chance :

  • J’ai soumis un talk que j’avais déjà donné au Blend quelques mois auparavant. Écrire une conférence ça prend (beaucoup) de temps (je ne m’y serais pas engagée alors qu’un bébé allait naître bientôt) mais relire mon transcript quelques jours avant le jour J pour me rafraîchir la mémoire me semblait faisable.
  • MiXiT a lieu à Lyon, où je vis. Je n’aurais par contre pas tenté l’aventure si, le soir, j’avais du dormir (et faire dormir mon bébé) ailleurs que dans mon confortable domicile.
  • MiXiT est une conférence que je connais bien et que j’adore : j’y ai déjà participé 3 ou 4 fois, dont 2 fois en tant qu’oratrice. Je sais que les invités (et encore plus les orateurs !) sont chouchoutés !
  • MiXiT est la conférence la plus kids-friendly que je connaisse : entre l’événement MixTeen (qui a lieu généralement en même temps) et la salle d’allaitement, il n’est pas rare de croiser des bébés ou enfants au détour d’un couloir et j’adore cette ambiance.
  • J’ai déjà eu un enfant et je sais combien le congé maternité ou parental peut être aliénant. Je savais qu’avoir des discussions avec des adultes serait fort rafraîchissant et me changerait de la routine tétée/sieste/couche.
  • Je me suis souvenue que ma collègue Agnès (ou @tut_tuuut pour les twittos) avait donné une conférence à Paris Web avec son bébé de 9 mois et semblait s’en être sortie vivante. Alors pourquoi pas moi ?

 

Bref, j’ai soumis un talk sachant qu’au moment de la conférence j’aurais un bébé de 2 ou 3 mois ; et grand bien m’en a pris !

S’occuper du bébé pendant une conférence

Ce qui est bien avec un bébé de deux mois, c’est que ça ne fait pas grand chose : ça dort, ça pleure, ça mange et ça fait caca. Mon bébé n’a pas dérogé à la règle et a fait tout ça à MiXiT (devant un public plus ou moins grand).

20190523_120348

La salle d’allaitement mise à disposition m’a bien servie, pas tant pour allaiter (j’étais bien mieux dehors, au soleil !) que pour profiter d’un moment de calme quand mon bébé faisait ressentir qu’il en avait marre, de tout ce monde. Et pour le change, c’était bien pratique aussi.

Sinon, je me suis occupée de mon bébé globalement comme je fais à la maison : souvent dans les bras ou en portage ; et dans la poussette quand il veut bien. Le seul truc qui m’a manqué, c’est ma sieste de l’après-midi !

Suivre des conférences avec un bébé

Cette neuvième édition de MiXiT avait lieu dans un endroit inédit pour cette conférence : le campus de Manufacture des Tabacs. J’ai trouvé le lieu plutôt agréable avec un bébé :

  • La cour du Nord offrait un chouette espace extérieur : on peut tourner en rond, il n’existe rien de tel pour assoupir un petit !
  • Tous les amphis et salles étaient accessible en poussette. Ça n’était pas toujours évident de jongler entre les 3 différents étages mais le staff m’a vite fourni un badge pour que je sois autonome avec l’ascenseur. Parfois, pour simplifier mes déplacements, je laissais la poussette à un étage et promenait le bébé en portage.
bebe-mixit
Au premier rang, pour pouvoir partir facilement si besoin

Pour assister aux talks, je m’installais à l’avant de la salle, prête à partir si mon bébé était un peu trop bruyant et que ni câlins ni tétée ne le calmait. Ça m’est arrivé une ou deux fois (j’ai loupé la fin d’un talk de Raphaël 😭) mais globalement, j’ai réussi à suivre ce que j’avais envie de voir 😊.

Donner une conférence avec un bébé

astranchet-oratrice-mixit.jpg
Pitcher son talk avec un bébé dans les bras

À MiXiT, les orateurs pitchent leur talk le matin devant toute l’assemblée, pour que chacun puisse faire son choix. Après avoir présenté mon sujet avec mon bébé dans les bras (il était réveillé à ce moment là et pas de très bonne humeur) (sentait-il mon stress ?), j’ai vite compris que l’avoir prêt de moi pour le talk ne serait pas une bonne idée. Je suis une maman louve et entendre mon tout petit pleurer m’aurait trop déstabilisée (sans compter mes seins qui se mettent instantanément en mode fontaine au moindre pleur…).

Un peu avant le talk, j’ai donc confié mon bébé à la co-fondatrice de l’événement (rien que ça) Agnès Crépet, qui s’est adorablement proposé de garder mon petit. Par chance pour elle, il a dormi tout le long !

Ma conférence, quand à elle, s’est très bien passée aussi 😊. Sauf peut-être à la fin quand un auditeur m’a posé une question doublement piège : « En tant que UX designer, à quoi ressemble une journée type ? » Cette question est totalement légitime et très intéressante mais j’ai eu beaucoup de mal à y répondre :

  • D’abord parce que c’est difficile d’avoir une journée type : le métier d’UX designer implique des missions très variées, sur des projets très différents… Les jours se suivent donc mais ne se ressemblent pas.
  • Et puis surtout parce que cela fait deux mois que je m’occupe d’un nourisson jour et nuit. Ma journée type du moment, c’est donc plutôt changer des couches, faire des bisous sur le ventre, et chanter des chansons sans queue ni tête à mon bébé 😅.

 

Soigner son réseau

Qui dit conférence dit communauté et réseautage ! Même si j’adore cet aspect là des conférences (repas entre orateurs, apéritif communautaire, etc…), j’ai cette année décidée d’être raisonnable : après une journée de conférence, mon bébé était ravi de retrouver le calme de la maison (et moi aussi, j’avoue tout).

Mais qu’à ne cela tienne ! Pendant l’événement, mon bébé m’a parfois donné de bonnes occasions de sécher les conférences pour aller me promener dehors. J’ai toujours trouvé quelqu’un avec qui discuter (et tourner en rond autour de la cour Nord avec moi pour bercer le petit).

20190524_133750

Et puis, pendant les pauses, se promener avec un bébé contre soi est le meilleur icebreaker du monde : « Ooooh, comme il est mignon ! », « On oublie comme ils sont si petits »  et autres considérations bébé-esques !

 

En conclusion

Bref, comme à chaque fois, MiXiT c’était chouette même si un peu épuisant pour moi (c’est que tout aussi mignon qu’il soit ce bébé, il se réveille encore plusieurs fois la nuit !).

Alors, à nouveau, un grand merci aux organisateurs d’avoir rendu cela agréable pour nous 🙂

2 commentaires sur « MiXiT avec un bébé de 2 mois »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s